Quels sont les avantages et les limites des postures de yoga inversées ?

La pratique des postures de yoga inversées est une activité qui procure un grand sentiment de bien-être, contribuant à l’amélioration de la qualité de vie.

En outre, plusieurs autres avantages accompagnent ces postures. Et bien qu’elles soient bénéfiques, tout le monde ne peut pas les exécuter.

Vous voulez savoir quels avantages ces postures peuvent apporter à votre vie et quand elles ne peuvent pas être effectuées ? Alors, lisez la suite.

Postures de yoga inversées : qu’est-ce que c’est ?

Selon la philosophie du yoga, l’être humain est constitué de trois aspects : le physique, le mental et le spirituel. Les postures exécutées dans le yoga, appelées asanas, sont destinées à équilibrer ces aspects pour apporter l’harmonie dans la vie de ses praticiens.

En exécutant correctement les asanas, il est possible de donner plus de souplesse au corps en général, de supprimer les maladies et d’apporter légèreté et équilibre à l’être.

Parmi les différentes asanas existantes, il y a les postures inversées. Dans ces cas, les jambes sont placées vers le haut et la tête vers le bas. Les postures dans lesquelles la tête est en dessous de la ligne de cœur, comme le chien qui regarde vers le bas, sont également considérées comme inversées.

Les avantages des postures inversées

Outre la question du retour du flux sanguin qui contribue, entre autres, à faire reculer les hémorroïdes et les varices, les avantages qu’offre l’exécution de postures inversées sont nombreux :

  • Amélioration l’oxygénation du cerveau, favorisant ainsi le traitement de l’information, la concentration, le raisonnement et la mémoire.
  • Augmentation de l’apport sanguin dans les organes des sens : yeux, oreilles, bouche, langue et nez.
  • Amélioration de la peau du visage grâce à un apport sanguin accru.
  • Renforcement du système immunitaire et du système lymphatique.
  • Repositionnement des organes abdominaux touchés par la viscéroptose.
  • Normalisation du taux de cortisol qui est l’hormone du stress.
  • Circulation accrue d’endorphine qui contribue à réduire les sentiments de tristesse et de dépression.
  • Aide à la modification des schémas comportementaux, ce qui permet de mieux s’adapter au changement.
  • Sentiment accru de courage et de confiance.
  • Retardement du processus de vieillissement.

Quand les postures inversées ne sont-elles pas indiquées ?

Malgré tous les avantages cités, tout le monde ne peut pas effectuer les postures inversées. Comme pour toutes les activités physiques, certaines maladies empêchent son exécution afin de ne pas aggraver une situation existante. Les postures inversées ne sont également pas trop préconisées pour les femmes enceintes.

Si vous vous trouvez dans l’une de ces conditions, ne vous découragez pas. Dans le cadre du yoga, il existe plusieurs autres postures pouvant être pratiquées pour améliorer votre santé et votre qualité de vie, en vous procurant la sensation de bien-être et d’équilibre importante au quotidien.

Comme pour toutes les asanas, pour que les postures inversées soient bénéfiques, il est nécessaire que son exécution soit faite correctement. Afin d’éviter toute blessure et de recevoir tous les bienfaits de cette activité, l’assistance d’enseignants expérimentés est conseillée.

Quelle box cadeau choisir ?
Acheter une chaise de gaming en ligne